Accueil

 Help!
 
scout

 Scoutisme de Baden-Powell 

technique
print

Section sur les jeux rapides 

combat3.gif

Les temps morts, c'est ce qu'il y a de plus mortel (sans jeu de mot) pour une patrouille, une troupe. Lorsqu'on ne sait plus quoi faire, on commence à faire des idioties, à se chamailler (jeux de mains, jeux de vilains...)... Bref, on en perd sa structure de fonctionnement. Voilà pourquoi le spécialiste des jeux de la patrouille devra toujours avoir sur lui un carnet de jeux qui peuvent se monter rapidement.

Le jeu, peu importe sa forme, est le meilleur moyen pour faire apprendre des techniques,
pour améliorer l'habileté de sa patrouille, pour la motiver, pour resserrer les liens, etc.

Quoi de plus ennuyeux que de s'asseoir et d'écouter pendant une heure quelqu'un nous « enseignant » une notion quelconque...

Le meilleur remède reste de loin le jeu afin d'attirer l'attention et l'intérêt des patrouillards.

combat4.gif

« La différence entre un chef et un commandant : n'importe quel
imbécile peut commander, faire obéir les autres, s'il a derrière lui la
possibilité d'infliger une punition adéquate au cas où on lui refuserait
l'obéissance. C'est tout autre chose de conduire, d'entraîner
les hommes avec vous dans une grande entreprise. »
(Baden-Powell)

haut.gif     haut1.gif



Mis à jour / révisé le 17-11-2008
Signaler une erreur